Loading Content..

Catégorie: Non classé

Transformer une cuisine en modifiant quelques éléments peu coûteux

En février dernier, l’idée à commencer à germer… d’avoir un pied à terre en pleine nature, décrocher et peut-être enfin… aimer l’hiver! Le meilleur moyen d’aimer une saison (je DÉ-TES-TE l’hiver québécois) est de profiter de ce qu’elle a à nous offrir non?

Alors à temps perdu, je regardais les offres de chalets dans les Cantons de l’Est… et j’ai eu un coup de cœur pour un petit chalet tout douillet qui me semblait juste… parfait! La visite était le 21 mars. Nous ne pouvions pas toucher aux portes, aux cabinets, aux murs et nous devions même porter des gants et signer un document comme qui confirmait que nous n’avions pas de symptômes… Tellement bizarre comme sentiment… un mélange d’excitation et de peur de ce virus inconnu… Bref, une heure après la visite, notre offre d’achat était déposée… deux jours plus tard, le grand confinement est annoncé. Tout s’arrêta pendant 2 mois; notaire, inspecteurs ect.

Ne le sachant pas, ce projet allait être mon exutoire pendant les pires mois que nous avons vécus.. ce chalet m’a comblé sur bien des aspects; au lieu d’aller vers les chemins de l’anxiété, j’ai parcouru la route de la créativité à cent mille à l’heure! Et j’ai envie justement de vous partager mes trucs et astuces pour décorer à petit prix!

Le chalet avait une bonne base; mais la cuisine avait besoin d’un peu d’amour!

Je m’étais donné comme défi de transformer le chalet à très petit prix. Tout a été acheté seconde main (à 90%) et évidemment nous avons fait les travaux nous-même. Imaginez, tous les magasins étaient fermés, je me devais d’être encore plus créative avec le peu de moyen offert sur le marché!

1 – Évaluer le projet et ce qu’il y a à changer

Avant tout, il faut évaluer la base de ce qui est généralement coûteux à changer.  

  1. L’état du plancher 
  2. L’état du comptoir 
  3. L’état des armoires 

La chance était de mon côté ! 
Le plancher avait quelques imperfections, mais rien de dramatique. 
Le comptoir est en stratifié noir, il ne décolle pas et il n’est pas abimé. Les armoires de mélamine, elles, sont très  propres.  

On le sait, chez nous, ont les détesterait mais au chalet, c’est parfait! 

2 – Faire la liste des éléments qui peuvent être remplacés à peu de frais 

  1. Les poignées d’armoires 
  2. Les luminaires 
  3. La robinetterie 

Pour faire un rappel avec le comptoir noir, j’ai changé les poignées pour de petits boutons noir mat.  

Coût : 135 $ 

Bouton de porte cuisine en noir mat

L’éclairage étant plutôt désuet, il était impératif d’installer un rail.!  

Vive les petites annonces : Kijiji, Marketplace…! Trouvé pour 20 $.! 

3- Que puis-je modifier, retirer ou remplacer? 

  1. Puis-je retirer des armoires pour les remplacer par des tablettes? 
  2. Puis-je modifier l’ilot de cuisine? 
  3. Puis-je ajouter un dosseret? 

Vous trouvez que vos armoires sont irrécupérables ? Pas de panique ! Changez vos armoires pour des tablettes. Plusieurs quincailleries revendent des planches de bois solides et peu coûteuses. C’est l’endroit idéal pour y déposer de beaux objets et donner le “ton” à la cuisine !  

Afin d’économiser, j’ai utilisé des retailles de bois de son nouveau balcon. J’ai ensuite trouvé des équerres métalliques que j’ai bombées en blanc . Effet garanti! 

Pour l’ilot central, qui prenait beaucoup de place dans ce petit espace, j’ai décidé de le remplacer pour une desserte plus petite et aérienne. 

Il est toujours pratique de garder un  plan de travail.  

Pour que cela reste peu coûteux, choisissez un meuble à travers les petites annonces. La desserte a été trouvée pour 100 $ ! 

Enfin, pour changer radicalement le look de votre cuisine à petit prix, ajoutez-y un dosseret ! 

J’ai décidé d’y aller avec le dosseret de mes rêves!, Une couleur plus osée : le vert, qui reste la couleur prédominante dans mon chalet.  

Mon choix s’est arrêté sur le modèle Artisan de la couleur moss green.  L’ajout d’un dosseret en céramique est un travail que vous pouvez faire vous– même. Le look final est juste wow!  

Le vert s’agence parfaitement aux éléments de bois que j’ai intégrés dans ma cuisine.  

 Apportez la touche finale en ajoutant quelques accessoires de décoration : plantes vertes, pots à épices et vaisselle.

Voici un dernier avant-après pour montrer que cette transformation n’a vraiment pas coûté cher!. Pour un peu moins de 500 $, elle donne un véritable effet wow !  

La clé est de bien réfléchir, il ne faut pas nécessairement  se précipiter dans des rénovations coûteuses…Il est possible de faire des merveilles sans se ruiner.

Une transformation peu coûteuse prends du temps, du recul, de la patience et beaucoup d’amour! Mais le résultat est tellement satisfaisant!

XOXO La Matte

    Laissez votre commentaire ici